Evolution de l’état des récifs coralliens d’outre-mer

Publié le 3 juin 2020 — Modifié le 3 juin 2020

En 2017, 24 parmi les 82 stations suivies (soit 29%) montrent une diminution du recouvrement corallien. La valeur de 29 % recouvre des réalités hétérogènes, puisqu’elle fluctue de 19 à 60 % en fonction des collectivités.

Cette évaluation est partielle et diffère fortement entre territoire. Elle ne tient pas compte des derniers événements extrêmes : cyclones Antilles 2017, épisode de blanchissement des coraux Indo-Pacifique 2016-2017.

La France abrite 10 % des récifs coralliens mondiaux (4ème rang – 55 000 km2), répartis au sein de dix collectivités d’outre-mer tropicales : Guadeloupe, Martinique, Mayotte, La Réunion, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Wallis-et-Futuna et les îles Éparses de l’Océan Indien. Dans ce contexte, la France a une responsabilité importante en matière de préservation des écosystèmes coralliens.

Données : Indicateur ONB - 2017 / Source : Ifrecor, 2017