Quantité d'hydrocarbures répandus lors de la plus grande pollution marine accidentelle : Amoco Cadiz (1978)

Publié le 4 juillet 2019 — Modifié le 12 juillet 2019

Les 4 plus grandes pollutions accidentelles qui ont touchées les côtes françaises ces trente dernières années sont celles provoquées par :

  • l'Amoco Cadiz, avec 227 000 tonnes d'hydrocarbures en 1978 ;
  • l'Erika, avec 20 000 tonnes d'hydrocarbures en 1999 ;
  • l'Ievoli Sun, avec 6 021 tonnes de produits chimiques (dont 3 998 tonnes de styrène) en 2000 ;
  • le Prestige, avec 64 000 tonnes d'hydrocarbures en 2002.

Données : CEDRE - 2014 / Source : Site web du Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (CEDRE), 2014