Granulats marins – Possibilités d'exploitation de matériaux marins

Publié le 23 mai 2019 — Modifié le 25 septembre 2019

La mer est un espace confronté à de multiples enjeux et conflits d'usage. Une demande croissante de permis d'exploration et d'exploitation de granulats marins a eu pour conséquence une mission, commandée en 2000 par le Premier Ministre au député Dominique Dupilet (Pas-de-Calais), sur "le règlement des conflits d'usage dans la zone côtière, entre pêche professionnelle et autres activités". Parmi les propositions inscrites dans ce rapport (2001), l'une préconise la réalisation "d'une étude conjointe Ifremer - BRGM sur la ressource en granulats marins visant à délimiter les zones d'extraction favorables en intégrant les préoccupations d'ordre halieutique et les impératifs économiques et techniques d'approvisionnement en granulats marins".

C'est ainsi que le Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE) a élaboré un projet visant à :

  • déterminer la place des granulats marins dans l'approvisionnement des territoires à façade maritime et des grands bassins de consommation,
  • évaluer les enjeux environnementaux et les usages existants sur les secteurs reconnus comme offrant des ressources en matériaux marins,
  • actualiser l'inventaire des ressources nationales en roches meubles et roches massives pour concassés.

 L'étude confiée à l'Ifremer et au BRGM a été conduite uniquement à partir de données existantes entre 2005 et 2012, en deux phases suivant les secteurs. En 2013, les fichiers de formes correspondants aux données produites au cours de cette étude ont été regroupés à l'échelle nationale. L'étude a été menée par l'Ifremer selon les disciplines scientifiques suivantes : ressources minérales, faune benthique et halieutique (ressources et exploitation). Pour la Manche Est, une étude sur les flux sédimentaires a également été menée.

Le site « Granulats marins » propose un catalogue permettant le téléchargement et la visualisation des jeux de données, ainsi qu’un tri des données par disciplines et phases de d’étude, et le téléchargement de cartes en format pdf.

Capture d'écran du portail sur les possibilités d'exploitation de matériaux marins