Sextant : Infrastructure de données géographiques marines et littorales

Publié le 27 mai 2019 — Modifié le 25 septembre 2019

Infrastructure de Données Géographiques (IDG) marines et littorales, Sextant a pour objectif de documenter, diffuser et promouvoir un catalogue de données relevant du milieu marin. A destination des laboratoires et des partenaires de l’Ifremer, ainsi que des acteurs nationaux et européens œuvrant dans le domaine marin et littoral, Sextant fournit des outils favorisant et facilitant l’archivage, la consultation et la mise à disposition de ces données géographiques.

La première version de Sextant date de 2001 et répondait exclusivement aux besoins et à un usage interne de l’institut. En 2005, l’outil s’est externalisé avec son ouverture aux partenaires de l’Ifremer, puis s’est ouvert sur Internet en 2007. Depuis cette date, les évolutions successives de Sextant et les technologies utilisées se sont toujours inscrites dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive INSPIRE et permettent maintenant de suivre la démarche de l’Open Data.

A destination de la communauté scientifique et technique marine constituée d’équipes de recherche (approfondissement de la connaissance du milieu) et de services techniques de support à la décision (état, agences, collectivités territoriales, associations), le portail propose un service de recherche (le catalogue), un service de visualisation (la carte) et un service d’extraction (le panier).

Les données géographiques présentes sur Sextant sont issues des travaux de recherche et des programmes scientifiques des laboratoires de l'Ifremer et de ses partenaires. Elles couvrent les thématiques suivantes : l’imagerie satellitaire, aérienne et acoustique, le milieu physique, le milieu biologique, les usages et activités humaines, les données réglementaires et les limites administratives en mer.

Structuré autour de catalogues thématiques regroupant les données rattachées à un laboratoire, un organisme, un projet, la dimension de Sextant s'étend depuis l'échelle locale jusqu'à l'international. A ce jour, plus de 150 catalogues thématiques cohabitent et offrent l'accès à plus de 7000 fiches de métadonnées publiques.

Conforme aux normes de l'ISO et aux standards de l'OGC, Sextant répond intégralement aux exigences de la directive européenne INSPIRE (2007/2/CE) du 14 mars 2007 et à toutes règles d’interopérabilité. Le caractère national et institutionnel de Sextant garantit une bancarisation durable et sécurisée des données géographiques.

Capture d'écran du portail Sextant