Les aires marines protégées

Publié le 19 juin 2019 — Modifié le 9 juillet 2019

Les aires marines protégées (AMP) sont des espaces marins dotés d’un statut favorisant leur préservation. Elles recouvrent généralement des zones dont la biodiversité est remarquable et dont les fonctions bénéficient au bon équilibre des écosystèmes marins.

Les aires marines protégées, outil de conservation de la biodiversité

Les AMP constituent un outil majeur pour favoriser le bon état écologique des eaux marines. Des études scientifiques récentes indiquent en effet que la mise en place d’une AMP augmente en moyenne la biodiversité de la zone, ainsi que l’abondance et la taille des poissons qui y vivent.

Les AMP, en agissant sur la sauvegarde des habitats, des espèces et des fonctions écologiques contribuent au maintien de divers services écosystémiques qui bénéficient aux êtres humains : régulation des écosystèmes et des moyens de subsistance, valeurs esthétiques, éducatives, récréatives et scientifiques, protection côtière, etc. Certaines études suggèrent également que la mise en place d’une AMP favorise le service de provision, en renforçant la productivité des pêcheries alentour. Par conséquent, les AMP pourraient permettre la conciliation de deux objectifs parfois opposés : la préservation de la biodiversité et le maintien des activités économiques.

L’utilité reconnue des AMP dans la gestion de la biodiversité a amené la Convention internationale sur la Diversité Biologique (CDB, traité signé en 1992) à fixer un objectif de 10 % d’aires protégées côtières et marines au niveau mondial d’ici 2020. La France s’est donné l’objectif plus ambitieux de 20 %, qui figure notamment dans sa stratégie nationale de création et de gestion des aires marines protégées, établie en 2012. Ces aires doivent constituer un réseau complet, représentatif et géré de manière durable.

Le réseau actuel d’aires marines protégées

Le développement d’AMP constitue une politique récente. Au niveau mondial, on estime aujourd’hui à 7,44 % la proportion totale d’eaux marines bénéficiant d’un statut de protection. Ce chiffre, inférieur à l’objectif de la CDB, est dû à la faible proportion d’AMP dans les eaux internationales, qui représentent près d’un tiers de l’océan mondial.

Avec la deuxième superficie d’eaux marines au monde sous sa juridiction, soit près de 11 millions de km², la France a une responsabilité particulièrement forte en matière de protection de la biodiversité marine. D’autant plus que 96 % de l’espace maritime française sont situées outre-mer et recouvrent des zones uniques pour la biodiversité mondiale. Les AMP qui constituent le réseau français ont différents statuts :

  • définies par des conventions internationales, comme les réserves de biosphère de l’UNESCO,
  • prévues par les directives communautaires, incluant le réseau Natura 2000,
  • issues du droit national, comme les parcs naturels marins.

L’ensemble de ces aires marines protégées recouvre aujourd’hui 22,91 % de l’espace maritime français, soit plus de 2 millions de km².

Les enjeux du réseau d’aires marines protégées

Le développement des aires marines protégées dans les eaux internationales est au cœur d’un accord intergouvernemental sur la protection de la biodiversité en haute mer. Cet accord initié par l’ONU devrait faire évoluer la proportion d’AMP dans les eaux situées en dehors des juridictions nationales, qui représentent près d’un tiers de l’océan mondial tout en n’étant protégées qu’à 1,18 %.

D’un point de vue national, depuis l’approbation en 2012 de la stratégie française en matière d’AMP, l’étendue du réseau français d’AMP a été quasi-décuplée. Cette évolution peut être attribuée à la mise en place d’AMP de très grande surface, comme le Parc naturel de la Mer de Corail, en Nouvelle-Calédonie (plus de 50 % de la surface du réseau) ou l’extension marine de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises (25 % de la surface du réseau). Elle implique une augmentation des moyens alloués à la gestion de ces aires marines protégées, qui se veut effective et durable.