Portail du réseau national des observatoires du trait de côte

Publié le 27 mai 2019 — Modifié le 5 juillet 2019

L’acquisition des données relatives au trait de côte est réalisée localement, par différents types de structures, souvent appelées « observatoires ». Elles sont organisées indépendamment les unes des autres pour répondre à des besoins spécifiques et variés. Afin de renforcer leurs actions, assurer une plus large diffusion de la connaissance acquise mais aussi disposer d’une vision plus globale des phénomènes qui interviennent sur le littoral, il est apparu nécessaire d’assurer une meilleure connexion entre ces structures. C’est dans cet objectif qu’un Réseau National des Observatoires du Trait de Côte (RNOTC) a été mis en place avec l’ambition de favoriser le partage et la diffusion des données et des savoirs traitant de l’évolution du littoral sur le long terme.

Quatre missions lui sont confiées :

  • Promouvoir la production et le partage de données fiables et homogènes au travers de protocoles d’acquisition harmonisés;
  • Mutualiser les compétences et les moyens pour faciliter l’émergence d’actions communes;
  • Promouvoir et participer aux actions destinées à communiquer, sensibiliser et faire participer la société civile afin de diffuser les connaissances et accroître les sources d’acquisition;
  • Accompagner l’émergence de nouveaux observatoires locaux et la consolidation des observatoires existants.

Ces missions sont menées en complémentarité avec celles mises en œuvres par les membres du réseau.

Créé en 2018, le Réseau National des Observatoires du Trait de Côte s’inscrit dans les objectifs de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, adoptée par la France en 2012. Il s’organise autour :

  • d’un comité d’orientation, son instance de gouvernance qui définit les actions à mener,
  • d’une assemblée générale, réunissant l’ensemble des membres du réseau,
  • d’une cellule d’animation, qui assure la coordination des travaux du réseau,
  • de groupes de travail thématiques, chargés de la mise en œuvre des actions définies par le conseil d’orientation du réseau,
  • d’un portail internet, outil de diffusion de la connaissance au public et d’échanges entre observatoires.

L’adhésion au réseau national des observatoires du trait de côte est ouverte aux structures, à leurs membres ou à leurs partenaires, dont l’activité concerne au moins partiellement la production, la qualification, le traitement, la gestion ou la diffusion de données relatives à l’évolution du trait de côte

Capture d'écran du portail du réseau national des observatoires du trait de côte